Unité de Production Culinaire Mudaison
programme

Compte tenu de l’évolution démographique attendue sur le territoire du Pays de l’Or, et des capacités de production limitées des cuisines centrales existantes, l’agglomération souhaite la réalisation d’une nouvelle unité de production culinaire dimensionnée pour assurer la production de 2000 repas par jour (en liaison chaude et froide) sur la commune de Mudaison, qui occupe une position relativement centrale sur le territoire.

 

missions

Assistance à Maîtrise d’ouvrage pour l'élaboration du programme, le suivi de la phase conception jusqu'au lancement de l'appel d'offre travaux.

 

La vision des architectes

« L'Unité de Production Culinaire est située à l'interface entre les zones habitées de Mudaison et le paysage naturel. Le parti urbain du projet explore une solution alternative qui consiste à relier la beauté du paysage agricole, l'urbanité indispensable à un équipement au contact de la ville, et la technicité inhérente à un équipement de ce type.

Le projet est littéralement inséré dans le paysage. Ce dernier caractéristique de la campagne environnante se soulève pour venir habiller la cuisine centrale.

 

La morphologie du bâtiment, strictement issue des injonctions programmatiques et fonctionnelles d'une cuisine centrale, s'étire en longueur sur le terrain permettant d'offrir des possibilités d'éclairement direct des espaces de vie de la cuisine largement exploitées et dispose les zones de production de pollutions (visuelles, olfactives, acoustiques) à l'opposé des bâtiments existants en les protégeant ainsi des aléas induits.

 

Le projet est l'antithèse d'une architecture de boîte, aussi soignée soit elle. Le projet se veut en prise directe avec la réalité du contexte urbain et paysager, loin de l'arrogance autiste des objets scintillants issus de l'imagerie du moment et fruits d'une culture hors sol déconnectée des enjeux réels. Le principe d'insertion paysagère, sous un pli du paysage, dicte les codes d'une architecture respectueuse de son environnement, installée humblement sur le site dans des formes courbes et souples qui permettent de fondre le bâtiment dans le paysage.»

 

Maître d'ouvrage
Communauté d'agglomération du Pays de l’Or

Maîtrise d'oeuvre
Stéphan Hermet (architecte mandataire) / Françoise Bottero / IG BAT (BET Structure, fluides secs, économie, VRD), ENERGETEC (BET énergétiques et techniques fluides humides), INGECOR (BET cuisine et restauration collective)

Démarrage des études
janvier 2014

Montant des travaux
2.181.000 €

Retour à la liste
Copyright 2014 - Atonis - Mentions légales
Ce site a été réalisé avec ADAPT~EASY
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord