Réaménagement du Lido du Petit et Grand Travers
programme

Le projet d’aménagement et de renaturation du site du Lido du Petit et Grand Travers s’est construit autour de cinq composantes :

  • Le dispositif paysager
    Une grande place est faite au dispositif paysager, redonnant ainsi au site un caractère esthétique évident en lien avec sa nature environnementale. Le cordon dunaire est reconstitué et retrouve son fonctionnement originel. Les ganivelles encadrent les cheminements piétonniers et permettent de protéger l’espace fragile (espèces végétales et animales remarquables).
  • Le stationnement
    Le stationnement se fait le long d’une piste en retrait du lido, le long de la route des plages (RD 62) et s’étire sur une distance de 2 km, permettant ainsi de fluidifier les accès à la plage. L’avantage est double : une préservation optimale du cordon dunaire et une capacité de stationnement conservée (1000 places). Pour construire cette piste, la route départementale qui longeait auparavant la plage (RD 59) est détruite et les matériaux réutilisés pour la création de la piste.
  • Les cheminements piétonniers
    Les 9 cheminements piétonniers permettent de rejoindre la plage depuis la piste de circulation. Balisés par des ganivelles, ces cheminements permettent de canaliser la fréquentation du site.
  • Une voie cyclable (voie verte)
    Réalisée en enrobé végétalisé, la voie verte s’étend sur toute la longueur du site, qu’elle permet de redécouvrir à pied ou en vélo.
  • Le transport
    Une aire de stationnement/retournement dédiée aux bus a été imaginée du côté du Grand Travers, afin de faciliter l’accès aux transports en commun et d’assurer aux utilisateurs une meilleure sécurité.

 

missions

Assistance à maîtrise d’ouvrage de l’élaboration du programme à la réception des travaux.

 

La vision des architectes

« Ce projet s’inscrit dans la famille des adaptations de sites écologiquement très sensibles à une fréquentation touristique intensive (comme les infrastructures d’accueil du Mont Saint-Michel, par exemple). Il doit permettre un accueil des utilisateurs de cette plage plus digne et plus respectueux du site tout en renforçant le milieu dunaire, en particulier sa dynamique naturelle de rechargement en sable et sa biodiversité.

C’est un projet ouvert sur l’avenir car il anticipe d’autres actions visant à rétablir des contacts entre les étangs et la mer. »

 

Documentation

Maître d'ouvrage
Communauté d’agglomération du pays de l’Or

Maîtrise d'oeuvre
ALFRED PETER (paysagiste), INGEROP (VRD)/ Les écologistes de l’Euzière

Démarrage des études
juin 2012

Démarrage des travaux
tranche 1 : février 2014 tranche 2 : octobre 2014

Date de livraison
tranche 1 : juin 2014
tranche 2 : septembre 2015

Montant des travaux
3.426.315 €

Référent
Alice Carre, chargée d’opérations

Retour à la liste
Copyright 2014 - Atonis - Mentions légales
Ce site a été réalisé avec ADAPT~EASY
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord